Martine Voyer
20-07-2022
|Nouvelles

Alimentation intuitive : comment oublier les régimes et établir une relation saine avec son corps et son alimentation

La tendance actuelle est à l’alimentation intuitive, une approche qui rejette les diètes et qui nous incite à écouter les besoins de notre corps, tout en ne nous empêchant pas de manger les aliments qui nous plaisent (avec modération, bien sûr)! Le but visé ? Avoir une alimentation équilibrée et variée, sans restriction stricte en ce qui a trait à certains aliments qui sont moins « santé ». Voici plus d’informations sur le sujet.

L’art d’écouter les signaux de notre corps 

La nourriture attire et tourmente bien des gens qui sont au régime… Pourtant, se nourrir est un besoin physiologique naturel avec lequel nous devrions être en harmonie. Karine Gravel, nutritionniste et experte en alimentation intuitive (elle en a fait sa thèse de doctorat) indique que 45 % des Québécoises font au moins deux tentatives de perte de poids par année, et environ 90 % des personnes qui ont perdu du poids en faisant une diète ont repris ces kilos deux ans après(1). Les diètes strictes ne sont donc pas la solution pour retrouver un poids santé !  

« Les régimes amaigrissants déstabilisent l’organisme et ne sont pas à conseiller. Selon les principes de l’alimentation intuitive, chaque personne peut, par elle-même, savoir quels aliments manger, en quelle quantité et à quel moment de la journée. Notre corps nous lance des signaux que nous n’avons qu’à écouter(2)! » explique la nutritionniste, qui a récemment participé à un podcast sur l’alimentation intuitive diffusé par Radio-Canada. 

L’alimentation intuitive ne prohibe par certains aliments : manger ce dont on a envie évite d’être frustré et de surconsommer cet aliment par la suite. Cette approche ne compte pas les calories et n’est pas basée sur la perte de poids, mais bien sur le bien-être. Se faire plaisir en mangeant du fromage ou des cretons n’est pas considéré comme un péché capital avec cette approche, et il est permis d’apprécier les aliments en ayant des excès de gourmandise de temps en temps (si la qualité des aliments est privilégiée).

L’important est de manger une bonne variété d’aliments, et ce, avec modération. Il est à noter que les personnes qui adhérent à l’alimentation intuitive développent une meilleure qualité d’alimentation et une meilleure santé psychologique(3). 

Contre la grossophobie 

L’alimentation intuitive rejette non seulement la tyranie des régimes, mais également le culte de la minceur. Accepter notre corps est donc primordial. Selon cette approche, si la prise de poids constitue un problème de santé ou incommode la personne, il faut alors qu’elle tente d’identifier les raisons pour lesquelles elle outre-mange.  

La prise de poids peut être due au fait que la personne essaie de se priver, puis ressent une rage de manger par la suite ? Est-ce qu’il s’agit d’une façon de « manger ses émotions » pour compenser un manque affectif ou de l’anxiété ? Est-ce cette personne n’est pas assez connectée à ses signaux corporels pour reconnaître la sensation de satiété ?

Les 10 principes de l’alimentation intuitive 

Les principes de l’alimentation intuitive(4) permettent de reconquérir notre rapport sain avec la nourriture et d’atteindre un poids santé durable. Ils consistent à : 

  1. Rejeter la culture et la mentalité des diètes, qui créent de faux espoirs et interdisent de manger certains aliments. 
  2. Ressentir les bienfaits de l’activité physique (pratiquée pour le plaisir et non pour perdre du poids). 
  3. Honorer sa faim avec modération. 
  4. Faire la paix avec les aliments. 
  5. Se permettre de manger tous les aliments souhaités. 
  6. Cesser de catégoriser les aliments comme étant bons ou mauvais. 
  7. Découvrir le plaisir de manger, de déguster les aliments en pleine conscience et de satisfaire nos 5 sens. 
  8. Être à l’écoute de la sensation de satiété. 
  9. Vivre ses émotions avec bienveillance et autrement qu’en compensant par la nourriture (« manger ses émotions »). 
  10. Respecter son corps tel qu’il est. 

Concrètement, on peut appliquer ces principes en se donnant du temps pour apprendre à écouter notre corps, en savourant les aliments, en s’assoyant pour manger sans distractions, en se questionnant avant et après chaque repas sur ce que notre corps nous dit (J’ai faim ou j’ai envie de manger? J’ai mangé moins pour ne pas grossir? Est-ce que je me sens trop plein(e) ? Etc.) (5)

L’alimentation intuitive est donc une autre façon d’envisager notre rapport avec la nourriture, qui nous libère de l’obsession des régimes et qui nous incite à vivre notre alimentation de façon sereine.

 

Un nouveau type de marketing alimentaire 

Face à cette tendance anti-diètes qui privilégie un rapport plus sain et intuitif au corps et à l’alimentation (plus personne ne croit aux régimes!), les entreprises de l’industrie alimentaire doivent présenter leurs produits autrement. Les consommateurs ne veulent plus être obsédés par le pourcentage de gras et par le nombre de calories que renferment les aliments (comme les fromages ou la bière).  

Selon les 7 tendances en alimentation 2022, ils recherchent des aliments santé mais aiment s’accorder des moments de détente en dégustant des grignotines et des collations savoureuses (chips, popcorn, biscuits salés, desserts surgelés, etc.). Les emballages, les campagnes de publicité et toutes les publications de marketing entrant doivent prendre en compte ce nouveau changement de paradigme. 

L’équipe d’experts en marketing alimentaire de l’Agence Braque peut vous aider à présenter efficacement vos produits en suivant les tendances. N’hésitez pas à nous contacter pour une rencontre exploratoire! 

Prochain article de blogue