Zoé Nadeau-Vachon
27-04-2021
|Nouvelles

Marque employeur : votre outil pour recruter les meilleurs talents

Au Québec, ce sont 67 % des PME qui peinent à recruter des employés, et 26 % qui doivent même refuser des ventes ou des contrats, faute de personnel (FCEI).

marque employeur

Ces chiffres ont de quoi surprendre, étant donné le taux de chômage exceptionnellement élevé enregistré en 2020, mais la pénurie de main-d’œuvre est bel et bien réelle. Alors que le nombre de postes vacants frôle le 150 000 au Québec (Statistiques Canada), le sujet n’a jamais été autant d’actualité.

Il n’y a pas de doute, les entreprises de tous les secteurs devront redoubler d’efforts et de créativité pour devancer leurs concurrents et attirer les meilleurs talents.

C’est ici qu’entre en jeu la marque employeur, un outil qui vous permettra non seulement de recruter de nouveaux candidats, mais aussi de les garder plus longtemps.

 

Qu’est-ce que la marque employeur?

Votre marque employeur, c’est la communication de votre promesse d’expérience employé. Autrement dit, c’est l’image que vous vous donnez comme employeur auprès de vos salariés actuels et de vos candidats potentiels. Elle sert à faire rayonner à l’externe la réalité vécue par votre équipe à l’interne.

Cette promesse regroupe absolument tout ce qui affecte l’expérience des employés : l’ambiance de travail, les relations entre collègues, l’aménagement des bureaux, les valeurs de l’entreprise, les avantages sociaux, les activités d’équipe, le salaire, etc.

 

Une longueur d’avance sur vos concurrents

La marque employeur est une arme redoutable, car elle vous distingue de la compétition et vous positionne comme un endroit de choix où travailler. En communiquant régulièrement votre marque employeur, vous créerez chez les candidats potentiels un sentiment favorable à votre égard, ce qui vous donnera une longueur d’avance lorsque viendra le moment de les recruter.

Par ailleurs, avoir une marque employeur forte et bien définie vous aidera à attirer des talents qui correspondent réellement à vos valeurs et à votre personnalité. Ils vous choisiront parce qu’ils s’identifient à votre culture d’entreprise. Un avantage non négligeable, considérant que leur loyauté est loin d’être gagnée. Selon la plus récente édition du Baromètre RH, le taux de roulement moyen des entreprises au Québec est de 24,4 %.

 

Les trois composantes de la marque employeur

Une marque employeur forte s’appuie sur trois principaux éléments.

 

1) Identification de la proposition de valeur employé

Vous devez d’abord réfléchir à ce qui vous distingue, à pourquoi les candidats voudraient travailler chez vous. Comme nous l’avons vu plus haut, ces avantages peuvent prendre une foule de formes différentes :

  • horaire flexible
  • télétravail
  • environnement de travail exceptionnel
  • rémunération concurrentielle
  • missions et valeurs de l’entreprise
  • possibilités d’évolution de carrière
  • activités sociales, etc.

Bien entendu, votre marque employeur doit tenir compte de votre ADN actuel, mais aussi de votre vision à long terme. Où serez-vous dans un an, dans cinq ans? Serez-vous en période de croissance? Offrirez-vous de nouveaux produits ou services?

 

2) Communication de la proposition de valeur employé

Maintenant que vous savez qui vous êtes et ce que vous avez à offrir, il est temps de le communiquer.

Bien sûr, si vous cherchez activement de nouveaux employés, il est certain que des efforts ponctuels comme une campagne de recrutement avec médias payants vous aideront à atteindre vos objectifs. Toutefois, même si vous n’êtes pas en période d’embauche présentement, cela ne signifie pas que vous ne le serez pas dans quelques années.

Soyez prévoyant et assurez-vous que tous vos points de contact avec des candidats potentiels communiquent votre personnalité et votre expérience employé, que ce soit votre site, vos médias sociaux, vos communiqués de presse ou vos descriptions de postes. Il existe aussi plusieurs prix, comme le palmarès annuel des meilleurs employeurs, qui pourraient vous permettre de développer rapidement la notoriété de votre marque employeur.

Conseil Braque

Avez-vous pensé à intégrer les médias sociaux à votre stratégie de recrutement? Aujourd’hui, 79 % des chercheurs d’emplois utilisent ces plateformes (Glassdoor). Ils sont aussi particulièrement efficaces pour rejoindre une cible plus jeune, puisque 73 % des millénariaux ont trouvé leur dernier poste grâce aux médias sociaux (Aberdeen Group). Autre avantage : les médias sociaux vous permettent de parler aux candidats passifs, ceux qui ne fréquentent pas les sites d’offres d’emploi où vous publiez vos annonces.

Pensez donc à partager vos offres d’emploi sur les médias sociaux, mais également à produire régulièrement du contenu mettant en vedette vos employés, la vie au bureau, vos bons coups, votre mission et vos valeurs.

3) Expérience de la marque employeur au quotidien

Bien évidemment, ce que vous véhiculez comme promesse d’expérience employé doit être vécu au quotidien par les membres de votre équipe. Si vous ne tenez pas vos engagements, vos nouvelles recrues risquent d’être déçues, de ne pas se reconnaître dans la véritable culture de votre entreprise, de quitter leur poste plus rapidement et de partager leur déception en privé ou même publiquement. Le processus d’embauche sera alors à recommencer.

Vous voyez que ces composantes fonctionnent en synergie et qu’une marque employeur forte ne peut exister sans que les trois éléments ne soient intégrés.

Par exemple, vous n’arriverez pas à attirer de nouveaux talents si votre marque employeur est bien définie et vécue au quotidien, mais qu’elle n’est pas connue des candidats. Dans le même ordre d’idées, vous risquez de paraître malhonnête et d’entacher votre réputation si ce que vous présentez comme votre marque employeur n’est pas réellement vécu au quotidien.

 

Marque employeur : dépense ou investissement?

Nous n’allons pas vous dire le contraire : développer sa marque employeur requiert du temps et des ressources. Pour cette raison, elle est souvent perçue comme une dépense.

Or, il ne faut jamais oublier qu’un coût énorme est associé au manque de personnel. Ne pas avoir assez d’employés signifie ne pas être capable de produire à plein rendement ainsi que de perdre des ventes et des parts de marché.

Cet argent que vous ne réalisez pas s’appelle le coût d’opportunités manquées. La marque employeur s’avère un réel investissement, puisqu’elle permet aux entreprises de recruter la main-d’œuvre nécessaire pour aller chercher ces revenus et ces profits supplémentaires.

Malheureusement, le budget marketing RH des entreprises est souvent beaucoup trop restreint pour l’ampleur de leurs besoins. Si vous avez de grands projets, il est essentiel de vous donner les moyens de vos ambitions.

 

Vous aimeriez voir un exemple de campagne RH audacieuse et performante? Consultez notre dernière campagne de recrutement pour le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Prochain article de blogue