Caroline Graf
27-01-2020
|Marketing alimentaire

Industrie alimentaire : 10 tendances à suivre en 2020

Le début d’une nouvelle année est toujours une bonne occasion de réfléchir aux prochains défis que nous aimerions relever et aux différentes façons d’innover dans notre industrie. Afin de vous inspirer, nous vous présentons quelques tendances qui marqueront le secteur de l’alimentation et qui pourront guider autant vos stratégies de marketing que de développement de produits.

Nourriture santé et tendance

Voici donc les 10 tendances  en alimentation à surveiller en 2020.

 

1. Les boissons sans alcool

 

Alors que la tendance est au mode de vie sain, de plus en plus de gens, tout particulièrement les milléniaux, font le choix de diminuer leur consommation d’alcool. Ces derniers sont donc à la recherche d’alternatives originales et savoureuses pour remplacer les boissons alcoolisées, d’où la popularité du kombucha lorsqu’il est arrivé sur les tablettes il y a quelques années. Au-delà des bières et des vins sans alcool, les consommateurs sont prêts pour des alternatives innovantes, comme les spiritueux sans alcool et les mocktails haut de gamme.

 

2. Les alternatives à la viande

 

Même si peu de Québécois se déclarent végétariens ou végétaliens, de nombreux se tournent plutôt vers une alimentation flexitarienne ou tentent simplement de diminuer leur consommation de viande. En fait, plus de 50 % de la population affirme avoir réduit sa consommation de viande rouge au cours de la dernière année (Baromètre de la consommation responsable, 2019), et ce, pour diverses raisons, comme son impact néfaste sur la santé et l’environnement, son prix élevé et la protection des animaux. Parmi ceux ayant réduit leur consommation de viande rouge, l’alternative la plus populaire à cet aliment est les substituts de viande, comme les boulettes ou les saucisses végétariennes. Cette année, les produits végétariens sains, savoureux et clean label auront la cote auprès des consommateurs.

 

3. Le commerce en ligne

 

Le commerce en ligne est en plein essor et ce n’est pas en 2020 qu’il s’essoufflera! L’industrie alimentaire voit sans cesse apparaître des nouveaux joueurs à l’approche commerciale innovante, avec des kits prêts-à-cuisiner, des applications de livraison ou des abonnements à des paniers de fruits et légumes, par exemple. Ce sont tous de nouvelles entreprises qui répondent au besoin des consommateurs de bien manger tout en économisant du temps.

 

Si vous êtes un détaillant, assurez-vous d’avoir une plateforme performante et intuitive qui facilite le processus d’achat en ligne. Pour les internautes, il est également primordial de pouvoir choisir le lieu et la date de la livraison de leur commande. Si vous êtes un producteur, assurez-vous que l’emballage de vos produits soit optimisé pour le commerce en ligne.

 

4. La lutte contre le gaspillage alimentaire

 

Aujourd’hui plus que jamais, le gaspillage alimentaire est au cœur des préoccupation des détaillants, mais aussi des consommateurs. Nous vous invitons donc à réfléchir aux différentes façons dont vous pourriez réduire le gaspillage de produits, que ce soit en transformant des aliments, en faisant des dons, en vendant des aliments « moches » ou en offrant des rabais sur des aliments près de leur date de péremption. Faites preuve de créativité! Le succès d’entreprises comme LOOP, qui crée des produits à partir d’aliments rejetés, ou d’applications anti-gaspillage comme Flashfood ou FoodHero prouve qu’il y a assurément place à l’innovation dans ce secteur.

 

5. L’emballage écoresponsable

 

En 2020, être écoresponsable ne sera plus un avantage distinctif, il s’agira plutôt d’une norme. Les consommateurs s’attendent à ce que les marques adoptent des pratiques plus respectueuses de l’environnement et leur intérêt envers l’alimentation responsable ne cesse de se développer. L’emballage est un bon élément sur lequel miser, car il s’agit du critère écoresponsable auquel les consommateurs accordent le plus d’importance, selon notre étude menée conjointement avec la firme Nielsen sur l’alimentation responsable. Il est temps d’expérimenter avec des matériaux un peu plus verts et de réduire la quantité d’emballage utilisé.

 

6. Les changements de comportement dus à la hausse des prix

 

Il ne s’agit pas d’une tendance en tant que telle, mais l’augmentation des prix des aliments aura un impact majeur sur le comportement des consommateurs en 2020. Selon des chercheurs de l’Université Dalhousie, à Halifax, et de l’Université Guelph, en Ontario, les Canadiens peuvent s’attendre à une hausse de prix qui dépassera largement le taux d’inflation, soit 4 %, voire même 6 % pour le bœuf et le porc. Pour s’adapter à cette nouvelle réalité, les consommateurs ont l’intention de manger plus souvent à la maison, ce qui est positif pour les épiceries, en général, mais particulièrement pour les fabricants de repas prêts-à-manger qui seront une bonne solution de rechange pour les travailleurs pressés et les habitués du restaurant. Les Canadiens ont également l’intention de réduire leur consommation de viande, d’acheter en vrac, de consommer des aliments surgelés et de profiter davantage des offres promotionnelles et des coupons rabais.

 

7. Les produits locaux

 

Toujours selon l’étude menée conjointement par Braque et Nielsen sur l’alimentation responsable, les résultats récoltés révèlent que la provenance locale des aliments est l’attribut vert le plus considéré lors de l’achat par les consommateurs québécois. Nous sommes persuadés que cet engouement pour les produits locaux continuera d’augmenter en 2020, puisqu’il s’agit d’une solution facile, simple et savoureuse de manger de façon un peu plus responsable. Les fabricants devraient donc tenter de s’approvisionner le plus possible en produits locaux et les épiceries devraient offrir une belle variété de produits du Québec bien identifiés, et ce, durant toute l’année.

 

8. Les collations santé

 

Alors que de plus en plus d’étudiants et de travailleurs cherchent des solutions pour bien manger malgré leur horaire chargé, le marché des collations est en pleine expansion. Aujourd’hui, les consommateurs cherchent des snacks savoureux, faciles à consommer et, surtout, nutritifs. Les aliments soufflés, éclatés ou croustillants seront très populaires au cours de la prochaine année, comme les graines et les légumineuses croquantes ou encore le maïs soufflé aromatisé faible en gras. Les collations riches en protéines, comme les barres protéinées, auront aussi la cote.

 

9. Les aliments qui rehaussent la beauté

 

Hé oui, en 2020, les consommateurs ne seront plus seulement à la recherche d’aliments pouvant combler leurs besoins nutritionnels, mais aussi de produits pouvant rehausser leur beauté. Les aliments ayant des effets positifs sur l’apparence physique seront donc en vogue, comme le matcha, qui stimule la croissance des cheveux, ou les aliments riches en probiotiques pouvant améliorer l’apparence de la peau.

 

10. L’intelligence artificielle

 

L’intelligence artificielle offre des possibilités infinies aux détaillants pour les aider à mieux gérer leurs activités quotidiennes et à mieux rejoindre les consommateurs. Comme nous l’avons vu plus haut, le gaspillage alimentaire est un grand fléau pour les épiciers. Grâce à l’intelligence artificielle, ces derniers pourraient mieux gérer leurs stocks en prévoyant la fluctuation de l’offre et de la demande de certains produits.

 

L’intelligence artificielle pourrait également améliorer l’expérience des consommateurs grâce à des outils qui peuvent leur recommander des recettes adaptées à leurs goûts et à leurs besoins nutritionnels ou en leur proposant des récompenses basées sur leurs préférences. Après tout, ce sont 56 % des Canadiens qui souhaitent recevoir des offres complètement personnalisées (LoyauT, 2019).

 

Bref, cette année, n’ayez pas peur d’expérimenter et d’innover, autant avec vos produits qu’avec les différents outils technologiques à votre portée.  Nous espérons que vous avez fait le plein d’inspiration pour innover et gagner des parts de marché en 2020!

Prochain article de blogue