Caroline Graf
17-10-2019
|Marketing alimentaire

Optimiser son emballage alimentaire : tendances et conseils à suivre

En marketing alimentaire, l’emballage représente beaucoup plus qu’un simple moyen d’assurer la protection d’un produit lors du transport : il s’agit de l’un des outils de marketing les plus importants pour les entreprises.

Expertises Marketing alimentaire
Emballage

L’emballage est souvent le premier point de contact d’un client potentiel avec votre marque et il est idéal pour véhiculer les promesses et les bénéfices de vos produits.

Sachant, en plus, que la plupart des achats impulsifs sont influencés par la présentation d’un produit, on comprend pourquoi il est essentiel de concevoir avec soin son emballage.

Ce mois-ci, j’invite notre vice-présidente, service conseil, Marie-Josée Bourque, à partager avec moi tout ce que vous devez savoir pour optimiser votre emballage alimentaire. Nous verrons les dernières tendances influençant le domaine de l’emballage ainsi que les quelques règles de base à suivre pour assurer l’efficacité de votre design.

Penser numérique

De plus en plus de consommateurs font leur épicerie en ligne et cette pratique change le contact qu’ont ces derniers avec votre produit. Il est donc essentiel d’adapter votre emballage pour ces nouvelles plateformes.

« Lorsque l’on conçoit un emballage pour le commerce en ligne, les mots d’ordre sont la clarté et la simplicité, explique Marie-Josée. L’information sur l’emballage doit être facilement décodable, car tout y est affiché tellement petit, particulièrement sur mobile. En ligne, les gens ne peuvent plus prendre le produit, l’examiner et lire toute l’information sur l’emballage. Il faut donc s’assurer qu’ils soient en mesure de reconnaître le produit immédiatement. »

En fait, nous recommandons d’épurer et de simplifier l’emballage, voire même d’en offrir une version différente spécialement conçue pour le commerce en ligne. « Mais pour réussir à bien véhiculer ce qu’un produit a à offrir, il faut que l’information autrefois affichée sur l’emballage soit disponible ailleurs. Il est important de s’assurer que du contenu intéressant sur le produit soit accessible sur le site web de la marque ou sur ses médias sociaux », précise Marie-Josée.

S’adapter au numérique, c’est aussi penser à rendre son emballage photogénique. Cela rendra vos communications plus harmonieuses et incitera les consommateurs à partager davantage de photos de vos produits sur les médias sociaux.

La santé et le bien-être

Depuis quelques années, les gens portent une attention particulière à leur alimentation et à la composition des produits, autant en ce qui a trait aux ingrédients qu’à la valeur nutritionnelle.

Une tendance à suivre est de miser sur le « clean label », c’est-à-dire de proposer des aliments avec une liste d’ingrédients courte, simple et facile à lire. Les gens veulent comprendre ce qui se trouve dans leur assiette et consommer des aliments qui sont le plus près possible de leur forme naturelle.

Une autre façon de suivre la tendance de la saine alimentation est de mettre de l’avant les bénéfices santé de votre produit. Qu’il soit une excellente source de fibres, d’oméga-3 ou qu’il soit conçu sans organisme génétiquement modifié, ces informations peuvent influencer le choix du consommateur.

Par ailleurs, même si certains aliments ne paraissent pas « santé » de prime abord, il y a fort à parier qu’ils possèdent tout de même des bénéfices intéressants à mettre de l’avant. Par exemple, un produit transformé peut contenir beaucoup de lipides ou de sodium, mais être tout de même une excellente source de protéines. Certaines marques revoient aussi leurs recettes pour en proposer des nouvelles versions réduites en sel ou en sucre.

« Par contre, si vous vendez un produit très indulgent, le mieux est de s’assumer. Le consommateur d’aujourd’hui n’est pas dupe, souligne Marie-Josée, et la transparence est importante. Il vaut mieux toujours être honnête sur la promesse de votre produit. »

Il est donc préférable de miser sur d’autres éléments. Par exemple, un produit indulgent peut tout de même être fait d’ingrédients d’origine naturelle ou être fait maison. Sinon, vous pouvez toujours mettre de l’avant le plaisir qu’aura le consommateur à déguster votre produit.

La consommation écoresponsable

L’emballage en dit long sur les valeurs écologiques d’une marque. Puisque le développement durable est une préoccupation grandissante au sein de la population, il est important d’en tenir compte lors de la conception de votre emballage.

Il existe plusieurs options pour vous aider à rendre votre emballage un peu plus vert. Songez à utiliser des matériaux plus écoresponsables et optez pour un emballage compostable, biodégradable, fait de matières recyclées ou de matières renouvelables, lorsque le produit s’y prête bien. Une autre option facile et économique est de tout simplement réduire la quantité de produits d’emballage utilisés ou de créer des emballages réutilisables.

Un autre élément à prendre en compte est la traçabilité. Les consommateurs accordent une plus grande importance qu’avant à la provenance de leurs aliments. Ils veulent maintenant savoir d’où vient leur nourriture et connaître l’histoire derrière un produit. Les gens aiment retrouver cette information sur les emballages, c’est donc quelque chose qui se fait de plus en plus. Quand ce n’est pas possible de l’inclure, nous vous suggérons de mettre sur le produit un code QR qui mène sur le site afin que les consommateurs puissent avoir accès à l’information.

Pour compléter ce billet, nous tenions également à vous partager quelques règles de base pour assurer l’efficacité de votre emballage alimentaire, et ce, peu importe votre produit ou les tendances du moment. Voici donc quelques conseils qui n’ont pas de date de péremption.

1. Pensez à long terme

Lorsque vous développez un nouvel emballage, pensez tout de suite aux nouvelles saveurs ou aux nouveaux produits qui pourraient être ajoutés à la gamme, de sorte à créer un design qui se décline facilement.

Cette cohérence entre les différents produits est essentielle, car elle aide à construire la notoriété de la marque : « Si le consommateur vous reconnaît déjà grâce à un produit qu’il aime bien, vous créez un préjugé favorable envers les autres produits de la ligne ou envers un nouveau produit », explique Marie-Josée.

2. Considérez la disposition sur les tablettes

N’oubliez pas de créer votre emballage selon la façon dont le produit sera placé en magasin. Assurez-vous que votre promesse et vos bénéfices soient visibles au premier coup d’œil. Par exemple, il est souvent avantageux de concevoir l’emballage pour que le produit soit debout. Le devant est donc face au consommateur, qui le remarquera plus facilement que s’il est couché sur la tablette.

3. Ne changez pas simplement pour changer

Après quelques années avec le même emballage, plusieurs marques sont tentées de changer leur design pour se donner un look un peu plus actuel. Mais comment savoir si c’est le moment de refaire votre emballage?

En fait, tant que vos ventes vos bien, il n’y a pas de raison de changer. C’est plutôt si vos ventes chutent qu’il faut commencer à se poser des questions. C’est à ce moment que nous recommandons de faire un groupe de recherche pour comprendre quel est le problème, s’il est effectivement lié à l’emballage, ou plutôt au produit.

« Et il faut aussi se rappeler que, de façon générale, le consommateur n’aime pas le changement. Changer pour changer, ce n’est pas la solution gagnante. On change quand on voit qu’il y a un problème ou une opportunité », ajoute Marie-Josée.

4. Optez pour un format pratique

Demandez-vous toujours comment vous pourriez rendre l’utilisation de votre produit plus agréable pour le consommateur. Est-ce en offrant un sceau refermable? Une poignée plus solide? Un format qui se tient plus facilement? Des pots réutilisables? Ce sont ces petits détails qui donneront envie à votre clientèle de racheter votre produit.

5. Facilitez la tâche au consommateur

Même si de plus en plus de gens s’intéressent aux informations nutritionnelles sur les emballages, ce n’est pas pour autant qu’ils veulent passer des heures à les lire. Vous devez livrer l’information de façon simple et claire. « En simplifiant votre emballage, vous facilitez la vie au consommateur, et ça, c’est toujours gagnant, expose Marie-Josée. Si c’est compliqué de comprendre ce qu’est le produit, le consommateur ne va pas s’y attarder, il va passer au suivant. »

Assurez-vous donc que la promesse de votre produit soit évidente, que les bénéfices soient clairement présentés et que le design soit épuré.

6. Sortez du lot

Pour créer un emballage qui attire l’attention, regardez ce que font vos compétiteurs et assurez-vous que votre design soit complètement différent, que ce soit par le choix de la forme, des matériaux ou des couleurs. L’objectif est de surprendre les gens, d’attirer leur regard pour qu’ils vous remarquent tout de suite.

Plusieurs entreprises vont plutôt choisir de copier l’emballage de produits leaders. Cette stratégie fonctionne parfois, mais ce n’est pas la plus efficace à long terme. Avoir un emballage unique, différent, c’est ce qui vous permettra de rendre votre image plus forte et de marquer l’esprit des consommateurs.

7. Adaptez le design à votre public cible

On ne s’adresse pas de la même façon à des gens de 50 ans et plus au revenu élevé qu’à des étudiants ou à des jeunes familles. Connaître votre public cible est essentiel pour communiquer efficacement et créer l’univers de votre marque. « Choisir un auditoire cible, c’est en laisser d’autres de côté. C’est donc toujours difficile pour une marque de prendre cette décision, mais c’est essentiel, parce qu’on ne peut pas parler à tout le monde de la même façon, estime Marie-Josée. En voulant rejoindre tout le monde, on finit par n’intéresser personne. »

Prochain article de blogue