Zoé Nadeau-Vachon
10-06-2021
|Nouvelles

Marketing pour les startups : quand et comment commencer à investir?

Ça y est, votre produit est développé, votre chaîne de distribution est mise en place, vos premiers employés sont engagés. Tranquillement, votre vision prend forme et vous êtes maintenant prêt à vendre vos produits aux consommateurs.

Marketing pour les startups

Ce qui vous permettra de vous faire connaître, de rejoindre votre public cible et, ultimement, d’atteindre vos objectifs de ventes, c’est le marketing.

Comme plusieurs entrepreneurs, vous vous demandez sans doute comment commencer à investir dans votre marketing, et, surtout, comment obtenir le meilleur retour sur investissement. Si c’est le cas, poursuivez votre lecture, car nous répondrons à toutes vos questions dans cet article.

 

Quand commencer à faire du marketing?

Lorsque nous débutons en affaires, tout est une priorité : le produit, le plan d’affaires, la gestion des opérations, etc. Il est donc compréhensible que le marketing soit parfois relégué au second plan, le temps que l’entreprise soit fonctionnelle.

Or, trop de startups attendent d’avoir de l’argent avant d’investir dans la publicité et la communication. En réalité, c’est souvent la publicité qui leur permettra de réaliser les ventes dont elles auront besoin pour grandir et atteindre leurs objectifs.

Il faut comprendre que le marketing n’est pas une étape à laquelle on passe lorsque nous avons du succès. C’est une étape par laquelle il faut passer pour obtenir du succès.

Le bon moment pour commencer à investir en marketing est donc dès que vous avez la structure nécessaire pour livrer – parce qu’évidemment, il ne sert à rien de déployer des grosses campagnes publicitaires si vous n’êtes pas outillé pour répondre à la demande.

Le marketing n’est pas une étape à laquelle on passe lorsque nous avons du succès. C’est une étape par laquelle il faut passer pour obtenir du succès.

Les principaux besoins en marketing des startups

À vos débuts, vous avez besoin de vous faire connaître, d’expliquer à votre public en quoi votre produit est exceptionnel, mais aussi d’établir une certaine structure à vos activités marketing pour assurer leur cohérence. Selon nous, trois éléments marketing sont à prioriser : votre image de marque, votre site Internet et votre plan de communication.

 

Image de marque : votre image de marque, c’est beaucoup plus que votre logo. Elle comprend aussi votre positionnement, votre identité visuelle et l’univers de votre marque. Bref, c’est comment vous vous présentez au monde.

Que ce soit votre site web, vos emballages ou vos publications sur les médias sociaux, tous les points de contacts avec vos consommateurs doivent toujours être cohérents avec votre image de marque. La constance est la clé, parce que c’est ainsi que les gens apprendront à vous connaître et qu’ils se rappelleront vous.

 

Site Internet : qu’il soit transactionnel ou non, votre site est l’élément central de votre marketing. C’est sur cette plateforme que viendront les utilisateurs intéressés à en apprendre plus sur vous. Votre site Internet devrait comprendre les caractéristiques suivantes :

  • La navigation adaptée pour mobile (responsive, mobile-first ou adaptative)
  • Un design simple, épuré et moderne
  • Des informations claires et structurées
  • Des images et des textes de qualité
  • Du contenu optimisé pour le référencement naturel (SEO)

Aussi, n’oubliez jamais la règle des trois clics. Tous les utilisateurs devraient trouver l’information dont ils ont besoin sur votre site en trois clics ou moins.

Conseil Braque

Votre site Internet est une mine d’or d’informations sur vos consommateurs. Connectez-y Google Analytics et Google Search Console pour découvrir qui sont vos clients, comment ils ont trouvé votre site et comment ils agissent sur la plateforme. Il existe aussi des plugins, tels que Hotjar (gratuit) et Lucky Orange (payant), qui vous permettent d’observer le comportement des visiteurs sur votre site.

N’oubliez jamais que tout ce qui peut être mesuré peut être amélioré.

Plan de communication : issu d’une réflexion stratégique, le plan de communication est un document regroupant toutes les actions et tactiques marketing à déployer pour atteindre vos objectifs. Souvent réalisé annuellement, il vous assure que tous vos efforts marketing suivent la même ligne directrice et vous amènent exactement là où vous voulez être. C’est un peu comme votre carte au trésor.

 

Nos conseils marketing pour les startups

Vous n’avez pas besoin de dépenser une fortune pour commencer à faire du marketing. L’objectif est plutôt d’investir tranquillement et intelligemment. Voici nos meilleures pratiques pour y arriver.

 

1. Confiez la planification stratégique à l’externe et gardez les tâches opérationnelles à l’interne

Expert en marketing

Viendra le jour où vous serez prêt à engager votre premier employé à temps plein en marketing. Puisque cette personne sera en charge de l’ensemble des activités marketing, vous aurez sans doute le réflexe de chercher quelqu’un qui pourra tout faire : planification, gestion des campagnes numériques, médias sociaux, présentations PowerPoint…

Or, peu de gens savent tout faire, et encore moins savent tout faire efficacement.

Notre recommandation est de confier la planification stratégique à un professionnel externe, comme un consultant ou une agence, et d’avoir un employé à l’interne pour occuper les tâches opérationnelles. Autrement dit, demandez à un expert de créer votre plan de communication, et confiez son exécution à votre employé.

Après tout, vous n’avez pas besoin d’avoir l’idée du siècle toutes les semaines. Vos besoins en réflexion stratégique se limitent à trois ou quatre fois dans l’année. Par contre, vous avez besoin de quelqu’un à l’interne pour gérer vos activités de communication quotidiennes.

Conseil Braque

Plusieurs subventions sont disponibles pour financer vos projets de marketing et de commercialisation. En alimentation, par exemple, le réseau Agriconseils offre des aides financières qui pourraient couvrir 50 % à 85 % des coûts de la création de votre plan de communication par un expert, et le programme Proximité du MAPAQ pourrait vous aider avec votre mise en marché et votre commercialisation. La BDC offre également des prêts avantageux pour les jeunes entreprises souhaitant investir dans un projet numérique.

Faites vos recherches et restez à l’affût des subventions dans votre secteur d’activités, ça pourrait être payant!

2. Investissez progressivement en publicité

Lorsque vous commencez à faire de la publicité, vous apprenez à mieux connaître votre audience. Vous découvrez que vos clients ne sont peut-être pas le public que vous visiez, ou encore que votre cible préfère un certain média à un autre.

Surtout, vous parvenez à déterminer le retour sur investissement de vos campagnes (ROI) et le coût d’acquisition de vos clients.

Ces informations vous aident à structurer vos investissements marketing dans le temps pour atteindre vos objectifs. Par exemple, si vous constatez que le ROI de vos campagnes d’acquisition est de 500 %, vous savez exactement combien dépenser pour atteindre l’objectif de vente que vous vous étiez fixé pour l’année.

Cela vous permet non seulement de mieux planifier vos dépenses et vos revenus, mais aussi votre croissance, puisque vous avez une meilleure idée du nombre de ressources, d’employés et d’espace dont vous aurez besoin au cours des prochaines années.

 

3. Choisissez des médias et tactiques adaptés

Votre stratégie marketing dépendra toujours de votre industrie, de votre produit et de votre public cible, mais nous nous permettons quand même de vous suggérer quelques tactiques efficaces et accessibles pour les startups.

Tout d’abord, une stratégie médias sociaux est incontournable. Les chances sont que votre public cible utilise régulièrement au moins un média social, et il s’agit de plateformes idéales pour développer des liens avec votre communauté, faire vivre votre image de marque et partager tout le contenu que vous créerez.

En parlant de contenu, la création d’infolettres, d’articles de blogue, de vidéos, d’infographies et tout autre contenu à valeur ajoutée est une excellente façon d’intéresser les gens à votre marque, d’affirmer votre expertise et de garder le contact avec votre communauté.

Miser sur les relations de presse est aussi judicieux pour les jeunes entreprises, puisqu’un lancement est toujours une bonne occasion de communiquer. Nous vous recommandons toutefois de confier vos relations de presse à un expert, puisque vous n’aurez qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Côté médias payants, nous vous conseillons d’expérimenter avec la publicité sur les médias sociaux et le référencement payant, car ce type de campagnes est plutôt simple à mettre en place et s’adapte à tous les budgets.

En règle générale, votre stratégie devrait combiner des médias gratuits et des médias payants, puisque les médias gratuits serviront à solidifier la relation avec votre communauté, et les médias payants, à rejoindre les consommateurs qui n’en font pas encore partie.

Conseil Braque

Nous recommandons souvent aux jeunes entreprises de miser sur le marketing numérique. D’abord parce les coûts sont beaucoup plus flexibles et abordables que les médias traditionnels, mais aussi parce qu’ils vous permettent de tout mesurer grâce aux données.

Le marketing numérique est donc idéal pour faire des tests à petite échelle, auprès de différentes audiences et différents médias, et ensuite reproduire les campagnes à succès à grande échelle.

 

Nous savons que vous êtes sans doute craintif à l’idée d’investir dans votre marketing. La peur du risque est normale, mais rappelez-vous toujours que vous vous êtes lancé en affaires pour gagner.

Le marketing est un outil essentiel pour propulser votre croissance et tracer la route vers l’atteinte de vos objectifs.

Prochain article de blogue