Caroline Graf
26-05-2020
|Marketing alimentaire |Nouvelles

Industrie alimentaire : comment relancer ses activités marketing durant l’après-crise?

Pour les entreprises, « déconfinement » ne sera pas synonyme de « retour à la normale ». Ce mois-ci, sur le blogue, nous vous partageons nos conseils pour relancer vos activités marketing durant l’après-crise, de sorte à mieux rejoindre les consommateurs et à les accompagner durant cette période d’incertitude.

industrie-alimentaire-reprise-post-covid-entete

Alors que le déconfinement s’amorce au pays, les entreprises s’apprêtent à relancer leurs activités dans un marché complètement changé par la crise de la COVID-19. Elles doivent trouver une façon de s’adapter aux nouvelles préoccupations des consommateurs, qui remettent en question leurs habitudes d’achat et d’alimentation.

Nous voyons apparaître chez les Canadiens un nouvel intérêt pour la santé, les aliments frais, la cuisine maison, les produits locaux et, somme toute, pour les impacts socioéconomiques de leur consommation. Il est également difficile d’ignorer la croissance incroyable qu’a connu le commerce en ligne. C’est d’ailleurs ce mois-ci qu’a été enregistrée la plus grande proportion de cyberacheteurs depuis la dernière année, avec 55% des Québécois ayant fait au moins un achat en ligne (Cefrio).

Dans un tel contexte, quelle est la meilleure façon de répondre aux besoins des consommateurs? Quel positionnement devriez-vous adopter durant cette période délicate qu’est l’après-crise?

Voici les trois éléments marketing à prioriser pour relancer efficacement vos activités et renforcer votre relation avec votre communauté.

 

1. Améliorez votre présence web

Au cours des derniers mois, un nombre grandissant d’activités quotidiennes a migré vers le web, que ce soit le travail, les activités sociales et, évidemment, l’achat de produits. Maintenant plus que jamais, il s’agit de l’espace à privilégier pour entrer en communication avec les consommateurs et les fidéliser.

Pour ce faire, nous vous recommandons de miser sur les réseaux sociaux, une façon peu dispendieuse et efficace de rester en contact avec votre communauté et de vous tailler une place dans son quotidien. Pour attirer son attention, vous devez vous démarquer et lui proposer du contenu pertinent axé sur ses préoccupations.

Les Canadiens souhaitent conserver certaines habitudes adoptées durant le confinement, comme continuer à cuisiner, à prendre soin de leur santé et à supporter l’achat local. Vous pouvez donc, par exemple, parler de la provenance de vos produits ou proposer des recettes à cuisiner en famille. N’hésitez pas non plus à partager comment la reprise des activités, le « retour à la normale », se passe pour vous. Vous n’apparaîtrez que plus « humain » aux yeux des consommateurs, dans un contexte où ils accordent beaucoup d’importance à  l’empathie, comme nous le verrons au point suivant.

Conseil Braque

Le référencement organique, ou SEO, est aussi une excellente façon de vous assurer un maximum de visibilité sur le web. Même en période de ralentissement, ne relâchez surtout pas vos efforts pour atteindre la première page de Google, car votre position pourrait être difficile à retrouver si vos compétiteurs en profitent pour vous doubler. Puisque les gens sont amenés à changer leurs habitudes de consommation et à découvrir de nouvelles entreprises locales, c’est le moment idéal d’attirer leur attention.

2. Misez sur l’empathie

L’après-crise représente une phase d’incertitude qui peut causer beaucoup d’anxiété. Les gens ont donc besoin de se sentir guidés, rassurés, et c’est aux marques que revient une grande partie de ce rôle. Après tout, 82 % des Canadiens affirment qu’ils accorderont leur loyauté aux entreprises canadiennes qui se donneront un rôle actif durant cette période (Radio Connexions).

Alors, quoi dire aux consommateurs? Dans un premier temps, il est primordial de communiquer sur les façons dont vous assurez la sécurité de tous, que ce soit de vos clients, de vos fournisseurs ou de vos employés. Vous devez vous positionner comme une figure stable, qui mène par l’exemple, afin de gagner leur confiance. En ce moment, le bien-être de chacun doit passer avant les opportunités de vente. Votre capital de marque ne sera qu’encore plus grand après la crise.

L’empathie, c’est aussi montrer aux gens que vous comprenez leur réalité et leurs préoccupations. Alors que les Canadiens se réapproprient leur pouvoir d’achat, expliquez comment votre entreprise a une influence positive sur l’environnement, l’économie locale et la communauté.

La pire erreur que vous puissiez faire en cette période est d’ignorer la situation et de poursuivre votre plan de communication comme si de rien n’était. Cela témoigne d’un manque flagrant de considération pour votre communauté.

 

3. Soyez prêt pour la vente en ligne

La pandémie a poussé les gens à changer, parfois malgré eux, certaines de leurs habitudes. Avant le confinement, moins de 2 % des Canadiens disaient commander des produits alimentaires en ligne, alors que ce chiffre s’élève à 9 % aujourd’hui, selon une étude récente menée par Angus Reid et l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse. Que ce soit pour une question de commodité ou de sécurité, plusieurs d’entre eux continueront de commander en ligne durant l’après-crise. C’est une opportunité idéale d’établir une relation transactionnelle directement avec vos consommateurs, partout dans le monde, en ajoutant un canal de distribution web pour vos produits. En cette période de redéfinition, vous devez être prêt à offrir aux consommateurs un site transactionnel efficace et agréable à utiliser.

Plusieurs PME québécoises ont développé leur plateforme en réaction à la crise, pour s’adapter rapidement à la demande. Il est maintenant temps d’optimiser votre commerce en ligne et de faire les ajustements nécessaires pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible à vos clients.

Réfléchissez, par exemple, à des façons de simplifier les procédures de paiement, de faciliter la navigation ou d’améliorer les options de livraisons. Vous pouvez aussi bonifier la recherche de produits en perfectionnant leur présentation et leur description ou en offrant des recommandations personnalisées aux utilisateurs.

Si vous faites partie de ceux qui n’ont pas encore eu le temps de développer leur commerce en ligne, c’est le moment idéal pour vous y mettre. Ne laissez pas passer cette occasion!

Bref, en ce moment, les citoyens comptent sur vous pour les accompagner dans cette période et faciliter la transition. Les mots d’ordre sont solidarité, sécurité et, évidemment, responsabilité sociale. Vos actions et vos paroles doivent aller dans ce sens et être communiquées efficacement.

 

Alors, êtes-vous prêt à relancer vos ventes et vos activités?  

Pour encore plus de conseils sur les meilleures façons d’adapter vos stratégies de marketing alimentaire à la situation actuelle, inscrivez-vous dès maintenant à notre webinaire sur le commerce électronique alimentaire qui aura lieu le 18 juin prochain

Prochain article de blogue