Mathilde Degletagne
13-12-2021
|Marketing alimentaire

7 tendances en alimentation pour 2022

S’appuyant sur des études de marché et des sondages réalisés par des firmes reconnues ainsi que sur leur connaissance du marché, nos spécialistes ont répertorié les tendances-clés qui se dessinent pour l’année à venir dans l’industrie alimentaire canadienne. Nous espérons que ces informations vous aideront à concevoir vos stratégies de développement de produits et de marketing.

alimentation tendances 2022

Que veulent les consommateurs et pourquoi?

Voici un aperçu des tendances en alimentation pour 2022 au Canada :

 

1. Aliments santé

Les Canadiens veulent s’alimenter sainement. Selon un sondage de la firme Deloitte, 67 % sont plus conscients de l’impact de leur alimentation sur leur santé depuis le début de la pandémie.

Les consommateurs recherchent des aliments fonctionnels qui vont leur apporter des bénéfices au niveau de leur santé, tout en étant délicieux. « On parle ici d’indulgence responsable, explique Anastasia Collet. On se fait plaisir, mais avec les meilleurs ingrédients et bénéfices pour l’organisme. »

En 2022, les consommateurs rechercheront :

  • Des produits qui comportent moins de sucres ajoutés (ou contenant des alternatives naturelles au sucre telles que les dattes et le sirop d’érable);
  • Des aliments qui favorisent la digestion;
  • Des aliments qui permettent de renforcer le système immunitaire (60 % des consommateurs), tels que les plantes adaptogènes.

Parmi les produits santé qui prendront une grande part du marché canadien, on estime le taux de croissance annuel du kombucha à 28,9 % d’ici 2027 en Amérique du Nord (étude de marché effectuée par la firme 360 Research reports). Le kombucha est une boisson fermentée légèrement acide qui favorise la détoxication et l’anti-oxydation, ainsi que la récupération après une baisse immunitaire.

Également préoccupés par leur santé, plus de 3 amateurs de bières et spiritueux sur 10 aimeraient déguster des boissons contenant peu ou pas d’alcool dans les prochaines années (étude de la firme IWSR tenue en Australie, au Brésil, au Canada, en France, en Allemagne, au Japon, en Afrique du Sud, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis). Il faut s’attendre à une croissance de 31 % d’ici 2024 dans le secteur des boissons sans alcool ou à faible taux d’alcool!

Nos conseils : axez votre marketing de produits en mettant à l’avant-plan leurs bénéfices pour la santé, et remplacez le sucre qu’ils contiennent par des alternatives naturelles.

 

2. Snacks santé 

67 % des Canadiens ont vu leurs dépenses de grignotines et collations augmenter au cours de la dernière année, pour 73 % au Québec (sondage Deloitte). Et une majorité de ces consommateurs (80 %) aimerait avoir des alternatives santé (sondage Mintel). Toutefois, ces grignotines santé devront être savoureuses (69 %).

Les chips, le maïs soufflé, les biscuits salés, les beurres de noix et autres collations salées ont toujours la cote, tandis que les desserts surgelés gagnent en popularité (sondage Mintel). De plus, 73 % des Canadiens ont commandé en ligne leurs collations et leurs grignotines en 2021, et plus de 50 % disent vouloir continuer à le faire en 2022!

Nos conseils : mettez en valeur la saveur de vos produits de grignotage santé, et offrez ces collations par vente en ligne.

 

3. Saveurs naturelles goûteuses et variées

74 % des consommateurs veulent expérimenter des saveurs nouvelles et originales (rapport sur les tendances alimentaires 2022, par Whole Foods Market). Les saveurs du monde, au goût prononcé ou subtil, sont donc à l’honneur en 2022. Épicé-sucré, curcuma, hibiscus, yuzu : les consommateurs veulent voyager par leurs papilles gustatives!

Notre conseil : offrez des produits naturels aux saveurs audacieuses et différentes, et mélangez les cultures culinaires! Les consommateurs seront au rendez-vous.

 

4. Des aliments authentiques et locaux

Selon un sondage de la firme Deloitte, les produits les plus achetés par les Canadiens sont les aliments locaux (43 %), les aliments naturels ou biologiques (31 %), les aliments réduits en sucre (35 %) et dont les ingrédients sont identifiables (33 %).

De plus, 80 % des consommateurs canadiens dépensent plus en produits frais et 40 % dépensent moins en aliments préparés et en plats prêts à réchauffer. Finalement, 71 % des consommateurs trouvent important de comprendre d’où vient leur nourriture, et ce, pour des raisons éthiques et de santé.

Nos conseils : informez les consommateurs au sujet des méthodes de fabrication ou de transformation des produits que vous offrez, ainsi que sur leur origine et leur parcours. Détaillez clairement la liste des ingrédients et mettez en valeur le fait que ces ingrédients sont naturels et réduits en sucre.

 

5. Produits éthiques

55 % des Canadiens ont développé une conscience plus écologique depuis les débuts de la pandémie (sondage Mintel). De plus, les consommateurs aiment les alternatives végétales et les produits sans lactose (79 %), les alternatives à la viande (72 %) ainsi que les produits provenant de fabricants ayant des pratiques écoresponsables.

58 % des consommateurs canadiens seraient plus susceptibles d’acheter un produit indiquant clairement si ce dernier est réutilisable ou recyclable (sondage Shorr Packaging) et 61 % sont préoccupés par la quantité d’emballage utilisée dans leurs commandes en ligne (sondage Deloitte).

« Les consommateurs sont éveillés et cherchent du sens dans leur consommation en général. Pour les entreprises de l’industrie alimentaire, cela doit se traduire par des actions concrètes en termes de production, de transformation et de mise en marché écoresponsables. Pensez long terme plutôt que court terme, et collectif plutôt qu’individuel. », explique Anastasia.

Nos conseils : cherchez à réduire votre empreinte écologique ; offrez des emballages recyclables ou réutilisables ; et pensez à des façons de réutiliser vos déchets. Renseignez-vous sur l’économie circulaire et sur le « surcyclage ». Communiquez vos valeurs écoresponsables et guidez les consommateurs.

 

6. Présence en ligne

Au Canada, 80 % des 18-34 ans disent découvrir de nouveaux aliments ou de nouvelles idées de recettes sur les réseaux sociaux. Et 36 % affirment avoir déjà acheté un produit alimentaire après l’avoir vu dans une publication sur les médias sociaux (sondage Facebook Insights).

Nos conseils : investissez dans votre marketing sur les plateformes sociales en créant du contenu pertinent pour présenter vos produits! Vous rejoindrez ainsi un large bassin de consommateurs, aux profils variés. Pensez également à rester à l’affût des tendances en termes de médias sociaux.

Prochain article de blogue