78%
Question d’équilibre

Question d’équilibre

Marie-Josée Bourque
Marie-Josée Bourque

Je suis une de ces personnes qui prône l’équilibre dans toutes les sphères de sa vie. Au fil des ans, cette philosophie m’a permis de gérer de façon somme toute réussie, dis-je bien humblement, ma vie professionnelle et ma vie personnelle. À ce jour, la recette ne fonctionne pas si mal!

Récemment, un article sur Jacques Séguéla, vice-président de Havas, paru dans Infopresse, a mis en lumière un important défi d’équilibre professionnel auquel de nombreux spécialistes du marketing, clients et agences font face quotidiennement : comment concilier données et idées ?

L’article mentionne qu’alors que de plus en plus d'entreprises pensent en matière de données, Jacques Séguéla aime plutôt croire au pouvoir des grandes idées. « Notre devoir, c’est de faire avec de vulgaires produits un acte de désir irrépressible. Si votre idée n'est pas une boule de neige, qu'elle ne donne pas envie à quelqu'un de la partager, elle est foutue. »

Étant plus pro-idées que pro-données, cette citation me plaît particulièrement. Je reconnais bien sûr la valeur des données. Toutefois, ce que je mets en doute, c’est la quantité et la pertinence des données auxquelles nous avons accès en tant que marketeurs. Avons-nous besoin de toutes ces données ? Les utilisons-nous toutes ? Savons-nous bien les analyser, mais surtout les traduire en apprentissages qui mèneront vers l’amélioration de la performance (production, finances, qualité du service…) et de l’expérience client ? Idéalement, la réponse à cette dernière question est « oui », et les investissements nécessaires en temps et en technologie pour la collecte et l’analyse seront profitables. Restera par la suite à donner toute leur place aux grandes idées inspirées de ces données. Question de retrouver son équilibre.